Libéralisation

Tant que notre pays sera tenu par des hommes en robes de loi et des fonctionnaires nous serons de plus en plus empêtrés dans des textes tuant toute créativité.

Tout est une question de libéralisation de l’esprit. Nous sommes depuis notre plus tendre enfance éduqués dans un modèle de pensée nous donnant des œillères pour à la fin nous plaindre de nos propres choix ou notre propre inaction. Et cela est vrai tant dans l’entreprise que dans nos gouvernements.

Équité, nos Politiques et leurs arguments fallacieux ?

On nous rabâche les oreilles avec toujours les mêmes concepts, avec toujours une seule et même ambition, manipuler un peuple de plus en plus asservi et dans l’incapacité de s’autodéterminer.

Actuellement, pour nous faire accepter des impôts et taxes confiscatoires, on nous vend le concept de l’équité au service du bien être social. Mais de quelle équité parlons nous, celle qui ressemble de plus en plus à du populisme primaire ?

Les actions de nos Politiques sont creuses de tout sens, plus aucun projet de société, juste de l’électoralisme accompagné d’une courte vue et un goût prononcé pour un déclin Français programmé.